Plus ou moins


(Ceci a été écrit par un(e) étudiant(e) de l'école secondaire Columbine qui a survécu un de ces atroces massacres scolaires  -  La traduction française est de moi)

Le paradoxe de notre temps dans l'histoire est que nous avons des plus grands édifices, mais que nous avons le tempérament court; des autoroutes plus larges, mais des points de vue plus étroits; nous dépensons plus, mais avons moins; nous achetons plus, mais nous en jouissons moins.

Nous avons des plus grandes maisons, mais des plus petites familles; plus de commodités, mais moins de temps; on a plus de licences mais moins de sens; plus de connaissances mais moins de jugement; plus d'experts, mais aussi plus de problèmes; plus de médicaments, mais moins de bien-être.

Nous avons multiplié nos possessions, mais réduit nos valeurs.  Nous parlons trop, aimons trop rarement et haïssons trop fréquemment.  Nous avons appris comment gagner notre vie, mais pas comment la vivre; nous avons ajouté des années à la vie, mais pas la qualité de vie aux années.

Nous nous sommes rendus jusqu'à la lune et en sommes revenus, mais nous avons de la misère à traverser la rue pour rencontrer notre nouveau voisin.  Nous avons conquis l'espace mais pas notre intérieur; nous avons nettoyé l'air, mais pollué notre âme; nous avons séparé l'atome, mais pas nos préjudices.  Nous avons augmenté nos salaires, mais diminué dans notre moralité; nous sommes devenus forts en quantité, mais faibles en qualité.

C'est une époque d'hommes grands aux idées courtes; des profits importants mais des relations en surface.

C'est une époque de paix mondiale, mais de guerres locales; plus de loisirs, mais moins de plaisir; plus de variété de nourriture, mais moins de nutrition.

C'est un temps où on a deux salaires, mais plus de divorces; on a des maisons plus attrayantes, mais de foyers brisés.  C'est un temps où on trouve beaucoup dans les vitrines, mais pas grand chose dans l'entrepôt; un temps où la technologie vous amène ce mot, et aussi un temps où vous pouvez choisir de vous impliquer... ou simplement d'oublier ce que vous venez de lire.

Ne vous gênez pas de passer cet URL à vos amis si vous croyez que ça peut les intéresser.
 
 

Retour